Les Préalpes fribourgeoises en danger -
12 raisons pour renoncer à l'industrialisation éolienne des Préalpes fribourgeoises




Accéder au rapport

Téléchargement :
(pour lecture dans .pdf Reader ou impression)

standard (12 Mo)


Lecture sur site  :

standard

Pourquoi les cantons de Berne et de Vaud ont-ils exclu de leur plan d'aménagement éolien l'Oberland ainsi que les Préalpes et Alpes vaudoises ? Pour quelle raison n'y a-t-il pas, de la Bavière au sud de la France, de sites éoliens industriels sur les crêtes des Préalpes ? Quelles sont les conclusions des experts quant aux conséquences de la construction et l'exploitation de tels sites sur la faune ?  A quoi ressembleraient concrètement les Préalpes fribourgeoises une fois ces engins - du double de la hauteur de la cathédrale de Fribourg - construits ? Quel danger représentent-t-ils pour les randonneurs et les touristes ? Y a-t-il assez de vent dans les Préalpes ?L'industrialisation des crêtes préalpines constitue-t-elle réellement une contribution à la sortie du nucléaire ou à la prévention du réchauffement climatique ? Est-il possible et souhaitable d'importer de l'électricité verte en provenance d'Europe ? Cela peut-il se faire sans défigurer les paysages avec des forêts de lignes électriques à haute tension chez nos voisins et sans mettre en danger la santé des habitants à proximité de ces lignes ? Peut-on transporter du courant électrique sur de très longues distances depuis le sud ou le nord de l'Europe ? Quelles sont les alternatives souhaitables à l'éolien préalpin ?

Cela fait depuis plusieurs années maintenant que l'association 'Sauvez les Préalpes / Rettet den Schwyberg' se pose ces questions. Juristes, 
économistes, biologistes, géographes, ingénieurs, entrepreneurs et autres experts, toutes couleurs politiques confondues, analysent au sein de notre association les différentes facettes de la problématique de l'industrialisation éolienne des Préalpes fribourgeoises. Si  tous s'accordent sur la nécessité de renforcer sensiblement la part des énergies renouvelables dans notre approvisionnement énergétique, ils pensent également que cela ne peut pas se faire n'importe comment et à n'importe quel prix. Car tous les modes de production d'électricité à partir d'énergies renouvelables ne sont pas respectueux de l'environnement, des paysages et des hommes ni même économiquement viables sur le moyen et long terme. Ces réflexions aboutissent à la ferme et intime conclusion qu'il est nécessaire de renoncer aux projets éoliens dans les Préalpes fribourgeoises tout en se concentrant au contraire sur un ensemble cohérent d'alternatives globalement plus performantes et écologiques.

Dans son rapport "Sites éoliens industriels : Les Préalpes fribourgeoises en danger - 12 raisons pour renoncer à l'industrialisation éolienne des Préalpes fribourgeoises' 'Sauvez les Préalpes / Rettet den Schwyberg' résume et développe les motifs de son opposition aux projets éoliens préalpins tout en répondant aux questions qu'ils soulèvent. Ce rapport lève le voile sur des faits importants souvent peu ou mal connus des citoyens, des médias et des décideurs afin de leur donner les informations - que les promoteurs s'efforcent de passer sous silence - nécessaires à un choix éclairé et responsable. En conclusion de ce rapport 
'Sauvez les Préalpes / Rettet den Schwyberg' invite à suivre l'exemple de nos voisins en excluant les Préalpes du plan d'aménagement éolien du canton de Fribourg.