Accueil‎ > ‎Agir‎ > ‎Exprimez-vous‎ > ‎Lettres de lecteurs‎ > ‎Publication‎ > ‎

Des éoliennes bien peu utiles sur le Schwyberg

Les éoliennes à production irrégulière ne réduisent pas le nucléaire et les centrales à gaz, souligne ce lecteur.

"M. Widmer, porte-parole de groupe e, ose prétendre que la construction d'un parc éolien sur le Schwyberg peut compenser des émissions de CO2 («La Liberté» du 15.3). Il ignore le fait que l'énergie éolienne doit obligatoirement être accompagnée des centrales nucléaires ou à gaz pour compenser le manque de production en cas de vents absents, trop faibles ou trop forts. Même le Conseil d'Etat admet cela dans sa réponse du 19 mai 2009 à Mme la députée Mutter. Le projet du Schwyberg ne produirait que 0,029% du courant total en Suisse - s'il y a du vent.

Les neuf monstres de 140 m de hauteur, 20 m plus haut que la tour du Gibloux, défigureraient complètement ce paysage unique et magnifique.Et ne parlons pas des travaux gigantesques pour construire et monter les 1500 tonnes de chacune des éoliennes. 

Le transport seul des éléments depuis l'Allemagne jusqu'au Schwyberg brûlerait un demi-million de litres de diesel. Bonjour le CO2! Nous pouvons renoncer sans diminution de qualité de vie à ces 35 GWh du Schwyberg, car ils sont complètement inutiles. Alors pourquoi sacrifier nos paysages, ce patrimoine de nous tous, cet héritage pour nos enfants?" 

Bernhard Aebischer,

Schmitten, 22 mars 2010


Source et original : courrier des lecteurs, La Liberté